dimanche 20 novembre 2016

Pentecôte - Geoffrey Claustriaux



Editeur: Editions Dricot
Date de sortie: 10 juillet 2015
Pages: 370
Prix: 23 €

Le résumé:

La Lieutenante de gendarmerie Vaness Denyel découvre un corps calciné dans une grotte sous-marine de l'île de Karreg. Dans le même temps, le capitaine Enrique Panadero, policier à Brest, enquête sur la disparition d'une jeune femme. Les deux enquêtes sont-elles liées ? Pourquoi le corps retrouvé sur Karreg a-t-il été mutilé post-mortem ? Pour Vaness et Enrique, ces deux événements ne sont que le point de départ d'une descente aux enfers dans les méandres obscurs de rituels oubliés...

L'avis de Katrien:


Si je devais décrire ce roman de Geoffrey en quelques mots, ceux-xi seraient: coup de coeur !
Cela m'a beaucoup surprise de découvrir que Geoffrey avait écrit un thriller. Ce n'était pas un genre littéraire dans lequel on le trouvait et j'appréhendais un peu ce roman, mais celui-ci est une réussite totale. Le résumé, à lui seul, donne déjà très envie de lire et montre le suspense et le mystère qu'il peut y avoir dans ce livre. Distillés tout au long de l'histoire, les indices nous donnent des pistes, nous font découvrir certaines petites choses, sans pour autant découvrir ce qu'il se passe réellement. Car plus j'avance dans la lecture, plus je suis surprise. L'action et les rebondissements sont également omniprésents et sont donnés juste au bon moment pour ne pas s'ennuyer de sa lecture. L'histoire est très bien ficelée et travaillée. Elle est profonde tant il a eu des recherches de la part de l'auteur et du travail en dehors de l'écriture. Les rituels d'anciennes civilisations et d'autres que l'on connait un peu moins, sont très bien décrits.

Pour ce qui est des protagonistes, j'ai eu plaisir à suivre Vaness et Enrique, couple de policiers/gendarmes. Je me suis retrouvée plongée dans leurs pensées, avec leurs doutes et leurs sentiments. Ils sont chacun a leur manière très attachants. On a du mal à les quitter à la fin de l'histoire. La psychologie de tous les personnages est très poussée. Même celle des personnages secondaires ce qui est assez rares dans les romans que l'on trouve aujourd'hui. Ils sont poussés dans leurs derniers retranchements. Ils traversent beaucoup d'épreuves très difficiles et n'en ressortent pas indemnes. J'ai suivi des protagonistes complets, presque réels, qui souffrent comme tous les humains. C'est un des grands points positifs de ce roman. Les caractères des personnages sont diamétralement différents et opposés ce qui donne de la couleur à l'histoire. Certains sont gentils et veulent aider tout le monde, d'autres ont un caractère très fort ou sont manipulateurs, et notre tueur est un psychopathe dans l'âme. Un tueur que j'ai détesté (l'auteur aussi par moments !) depuis le début et que du coup j'ai également eu envie de coincer.

Je me suis littéralement retrouvée plongée dans l'univers de Geoffrey. Un univers que j'ai toujours plaisir à retrouver et que j'aime beaucoup.

L'écriture de Geoffrey est fluide, soutenue, riche et me fait simplement rêver. Une écriture presque magique qui m'emporte dans des contrées lointaines et qui fait de ce nouveau roman un énorme coup de coeur que je conseille à tout le monde.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire